23/04/2006

le déni

le déni de la pathologie fait partie intégrante de la maladie alcoolique. dérision, évitement, fausse perception de la réalité, manque d'attenton sont les principales caractéristiquesde cette négation de la pathologie.

 

infirmière magazine suplément n 187

17:11 Écrit par l'infirmi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

belle... initiative ce blog...bonne continuation :-)

Écrit par : warmax | 24/04/2006

LE PREMIER PAS le premier pas de la guérisson vient de le reconnaissance de son problème.
Toujours aussi bien ton blog .....continue

J. A.

Écrit par : J.A. | 30/04/2006

Bonjour,

Je suis actuellement en dernière année de formation assistante sociale et je dois présenter un mémoire de fin d'études dont le thème est l'alcool, et plus particulièrement le déni alcoolique.

Je souhaite savoir si des personnes malades alcooliques abstinentes accepteraient de témoigner de manière anonyme.

Si c'est le cas, je vous laisse m'envoyer un mail et je vous transmettrai mon questionnaire;

Je vous remercie d'avance.

Écrit par : Misstweety | 02/08/2007

bonjour j'ai tappé alcoolisme et je me suis retrouvée sur ce blog alors voilà je me joins à vous pour partager, mon blog, une part de vie et surtout la soufrance de voir l'être que l'on aime être pris dans l'engrenage de la boisson.Mon blog n'est pas très vieux alors pour mieux comprendre il faut le lire dès le début.bisous , à bientôt

Écrit par : petiteameperdue | 06/09/2007

REUNIONS AUDIO ALCOOLIQUES ANONYMES SUR INTERNET Le groupe internet "vivre sans alcool" des Alcooliques Anonymes francophones en ligne vous souhaite la bienvenue à ses réunions PARLEES sur le web

Écrit par : philippe v. | 24/11/2007

Alcoolisme et déni Bonjour,

Je suis actuellement en dernière année d'étude pour devenir infirmier. Mon mémoire porte sur la pathologie alcoolique et notamment sur le déni et sur la position et l'attitude du soignant face à cela.
Si vous pouvez m'aider, me conseiller sur des ouvrages ou des sites internet qui parlent de ce sujet cela m'intéresse beaucoup! Merci

Écrit par : Jeremy | 31/01/2008

Je viens de décider; et surtout de promettre à mes enfants; d'arrêter toute consommation d'alcool et ce d'abord dans le cadre familial.

Écrit par : HUYBRECHTS | 17/06/2008

La faim vient en mangeant et la soif part en buvant.
Rabelais

Écrit par : HUYBRECHTS | 17/06/2008

help Je viens de décider que l’alcool c’était fini. Je suis sur google et je cherche.

Je trouve tes messages du 17/06/2008, je suis un peu perdue et je voulais voir comment tu avais évolué.

Début juin 2008 j’ai décidé d’arrêter de fumer (3x20 de malboro par jour) OK défi réussi le 18/07/08 j’ai grillé la dernière (pour combien de temps je ne sais pas, pour l’instant je tiens bon) il fallait bien remplacer cette foutue cigarette, le vin c’était pas mal le rouge uniquement, le cointreau avec des glaçons, pas d’avarice un porto (toujours rouge) en apéritif conséquence 7 mois plus tard 25KG en + à oui c’est ce que je bois à midi le soir je me limite à une bouteille de vin rouge bien sûr entière toujours bien sûr. Il me faut au moins 4 heures pour la vider, je fais durer le plaisir ! Je veux surtout que mon mari dorme, comme cela je suis tranquille.

Biz
Martine

Écrit par : martine | 13/02/2009

Les commentaires sont fermés.